5 janvier 2017

Propositions pour la justice climatique et la souveraineté alimentaire en vue des élections de 2017

151129_eq0mm_souliers-paris_sn635

Quelle solidarité pour la France dans le monde en 2017 ?

La solidarité, pour le pape François, c’est « beaucoup plus que certains gestes de générosité ponctuels. C’est penser et agir en termes de priorité de la vie de tous sur l’appropriation des biens de la part de certains. C’est également lutter contre les causes structurelles de la pauvreté, de l’inégalité (…). La solidarité, entendue dans son sens le plus profond, est une façon de faire l’histoire et c’est ce que font les mouvements populaires » (Discours aux participants à la rencontre mondiale des mouvements populaires, 28 octobre 2014). Qu’en adviendra-t-il pendant les campagnes pour la présidentielle et les législatives françaises de 2017 ?

5 propositions pour la justice climatique et la souveraineté alimentaire

Le CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France, Peuples Solidaires-ActionAid France et le Secours Catholique-Caritas France s’unissent pour une France solidaire dans le monde en 2017. Fortes de leurs expériences et du soutien de millions de citoyen-ne-s, ces organisations ont collectivement travaillé à 15 propositions « pour que la France joue pleinement son rôle dans la réponse mondiale aux défis qui sont devant nous, et pour restaurer le lien et la confiance entre citoyen-ne-s et dirigeant-e-s ». Parmi ces propositions, cinq concernent directement la justice climatique et la souveraineté alimentaire. En voici une version simplifiée[1]. Les candidat-e-s aux élections présidentielle et législatives de 2017 sont appelés à démontrer leur volonté politique et à s’engager solennellement à :

– D’ici 2020, sortir de la production et de la consommation de charbon en France, et se positionner en faveur de la fermeture des projets charbon des entreprises dont l’Etat est actionnaire. D’ici 2050, sortir des énergies fossiles.

– Supprimer tout soutien public à la production ou la consommation d’agrocarburants industriels, fixer un plafond d’incorporation des agrocarburants aux niveaux français et européen ne créant pas d’importations et encadrer strictement le développement des agrocarburants « avancés ».

– D’ici 2022, atteindre l’équilibre entre le financement de l’adaptation au changement climatique et de son atténuation et s’engager à atteindre 1 milliard d’euros de dons pour les financements climat pour les pays en développement.

– S’assurer que les politiques publiques et les initiatives de lutte contre les dérèglements climatiques préservent la sécurité alimentaire et n’alimentent pas les dynamiques d’accaparements de terres.

– Soutenir politiquement et financièrement, de manière spécifique et prioritaire, l’agroécologie paysanne, qui permet un partage juste et durable des ressources et des revenus ainsi qu’un accès digne à l’alimentation.

Chacune de ces propositions est justifiée et détaillée sur le site www.solidarite2017.org.

La solidarité n’est pas un vain mot !

Au-delà, dans tous les domaines, la société civile s’organise afin que la solidarité – tout comme la liberté, l’égalité et la fraternité – ne reste pas lettre morte. Hier, plus de cinquante associations de lutte contre la pauvreté et le mal-logement (dont le Secours Catholique – Caritas France) ont interpellé ensemble les candidats à la présidentielle de 2017 et lancer leur « autre campagne ». Toutes les associations constatent que « beaucoup d’initiatives et une grande solidarité s’expriment sur le terrain »[2]. Sur les thèmes de l’agriculture et de l’alimentation, 25 organisations, réunies à l’initiative de la Confédération paysanne, ont organisé partout en France une trentaine d’ateliers de concertation dans le cadre de la campagne « Agriculture et Alimentation – Produire à tout prix ? Manger à quel prix ? ». Les Assises de l’alimentation qui se tiendront le 19 janvier à Saint-Denis proposeront une restitution de ce travail et de la construction d’un programme « pour une agriculture et une alimentation répondant aux aspirations des citoyens ».

Jean Vettraino

Notes

[1] Retrouvez l’intitulé exact de chaque proposition sur www.solidarite2017.org

[2] Cf. Isabelle Rey-Lefebvre, « Des associations de lutte contre la pauvreté entrent en campagne », Le Monde.fr avec AFP, 04.01.2017 ; Nathalie Birchem, « Une « Autre campagne » pour endiguer les contrevérités sur les pauvres », <www.la-croix.com>, 05/01/2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *