2 décembre 2015

Sortir des énergies fossiles d’ici à 2050

« Nous appelons l’attention des négociateurs de la COP21 à une sortie totale des énergies fossiles d’ici à 2050 ».
Samassa Nalla, représentant du GRET en Mauritanie, participait à la conférence de presse organisée par la Coordination Sud et le Réseau Climat et Développement, au siège du Secours Catholique à Paris, quelques heures avant l’ouverture officielle des négociations pour le climat de la COP21.

La plupart des états présents aux négociations de Paris, ont basé leur développement énergétique sur les énergies fossiles alors qu’elles sont responsables à 80% des émissions de CO2 et de 76 % des émissions de gaz à effet de serre. Samassa Nalla propose d’inscrire dans les textes cette sortie des énergies fossiles et de mobiliser les financements nécessaires pour promouvoir et développer les énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *