9 décembre 2015

Il y a d’autres formes de production possibles !

Pamela

Pamela Carthagena, directrice des programmes au CIPCA, le Centre de recherche et de promotion des paysans en Bolivie témoigne à l’occasion de sa venue pour la COP21. Son message aux négociateurs est de parvenir à un accord contraignant pour limiter les impacts du changement climatique. Pamela prône des alternatives de production et de consommation telle que l’agroécologie pour le premier et la responsabilité pour le second.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *